Navigation rapide

Accueil > Culture > Histoire de l’art > L’art grec

L’art grec

D’après le cours de Stéphane d’Orazio à l’UTA

jeudi 3 novembre 2011

par (Jacqueline)

Il y a 0 message de forum.

Cet article est le premier d’une série que je voudrais écrire à partir des cours d’histoire de l’art que je suis à l’UTA avec Dominique.
Vous n’y trouverez pas une étude approfondie de l’art grec mais un résumé succinct qui a, pour moi, le mérite de fixer mes connaissances !

On s’accorde à considérer trois grandes civilisations à l’origine de l’art grec :

- la civilisation des Cyclades (IIIème millénaire) : elle se développe autour d’une intense activité commerciale et artistique dans le cadre de la mer Egée.
- la civilisation minoenne (IIème millénaire) : elle marque l’hégémonie des Crétois qui instaurent une véritable thalassocratie et construisent de grands palais (Cnossos).
- la civilisation mycénienne (IIème millénaire) : elle apparaît au même moment que la civilisation minoenne mais sur le continent, dans le Péloponnèse. Elle va progressivement supplanter la civilisation minoenne.

Les grandes phases de l’art grec

On peut distinguer trois phases dans l’évolution de l’art grec :

- la période archaïque : aux 7ème et 6ème siècles av. JC les Grecs s’organisent en cités autonomes (polis) et construisent leurs premiers temples en pierre.
- la période classique : la victoire des Grecs sur les Perses au 5ème siècle av.JC (–480) permet l’avènement de la démocratie athénienne et l’épanouissement de l’art grec (5ème et 4ème siècles av.JC).
- la période hellénistique : avec les conquêtes d’Alexandre le Grand, la Grèce étend son influence jusqu’à l’Inde. Mais à partir du 2ème siècle, l’art grec est progressivement absorbé par le pouvoir romain.

Le temple grec

A l’origine, il est constitué d’une simple pièce rectangulaire (naos ou cella) destinée à recevoir la statue du dieu ou de la déesse. Le naos est précédé d’un vestibule (pronaos).
Ensuite, il s’enrichit d’une colonnade (ou péristyle) et est doté d’un opisthodome (ou salle du trésor) qui se trouve à l’opposé du pronaos.

Plan d’un temple grec
Cliquer sur le schéma pour l’agrandir

C’est à partir du 6ème siècle que se mettent en place les trois grands ordres architecturaux : ils sont essentiellement reconnaissables aux chapiteaux.

Les trois types de colonnes

- ordre dorique : il se développe vers le 6ème siècle av.JC et se caractérise par des chapiteaux sobres ; aspect massif et "viril".

- l’ordre ionique : il se développe à la même époque et se caractérise par des chapiteaux à volutes ; aspect gracile et "féminin".

- l’ordre corinthien : il se développe vers la fin du 5ème siècle av.JC et se caractérise par des chapiteaux à feuilles d’acanthe ; aspect léger et ornementé.

Outre leurs chapiteaux, les temples grecs sont ornés de plusieurs façons :
- le fronton : il porte en général des scènes monumentales (ex : la naissance d’Athéna sur la façade principale du Parthénon).
- la frise : elle comporte une alternance de métopes (panneaux rectangulaires constitués de rainures verticales) et de triglyphes (plaques quadrangulaires décorées de reliefs).

Triglyphes et métopes sur la frise du Parthénon

La sculpture grecque :

La période archaïque :
Elle est marquée par une grande simplicité. On trouve principalement deux types précis : le kouros (ou jeune homme) qui est entièrement nu et la koré (ou jeune fille) qui est vêtue d’un chiton (tunique de lin) ou d’un peplos (tunique de laine).

Kouros

Le style de cette période est probablement inspiré des œuvres égyptiennes (grands yeux en amande, jambe gauche avancée, frontalité).

A suivre...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Pour faire un commentaire sur l'article, écrivez-le dans la cadre ci-dessous. Pour répondre à un message, voyez ci-dessus et cliquez sur "Répondre à ce message". Attention, votre message ou votre commentaire n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.