Accueil > Voyages > Madagascar > Quelques informations sur Madagascar

Sommaire

Quelques informations sur Madagascar Quelques informations sur Madagascar

dimanche 20 décembre 2009 par Jacqueline

 

Un peu de géographie et d’écologie

Il y a près de 265 millions d’années, Madagascar faisait partie du continent africain : elle s’en est progressivement détachée jusqu’à adopter sa forme actuelle.

GIF - 447.4 ko
Madagascar

Madagascar est la cinquième île du Monde par sa superficie (après l’Australie, le Groenland, la Nouvelle Zélande et Bornéo). Avec une superficie de 587 040 km², elle est légèrement plus grande que la France. La population compte environ 17,5 millions d’habitants (soit 29,5 habitants au km²).

Ce pays est considéré comme l’un des plus riches de la planète sur le plan écologique : on y dénombre environ 12000 espèces végétales, la plus célèbre étant le Ravelana (arbre du voyageur en français) qui figure sur le drapeau de l’île et est utilisé pour la fabrication des murs et des toits de nombreuses habitations côtières.
La faune est également d’une variété exceptionnelle et comporte de nombreuses espèces endémiques, dont les fameux lémuriens qui se placent dans l’évolution avant le singe et ont survécu sur l’île grâce à l’absence de celui-ci.

Cependant, cette richesse écologique est menacée par la déforestation : selon certaines estimations, 30% de la superficie de Madagascar serait brûlée ou rebrûlée chaque année. Quelques initiatives ont été mises en place pour interdire les brûlis mais les besoins en bois pour se chauffer et cuire la nourriture sont réels et le tavy (culture sur brûlis) est quasiment une tradition.

Histoire

Malgré la proximité du continent africain, les spécialistes s’accordent pour estimer que les premiers occupants de l’île, il y a 1500 ou 2000 ans, provenaient de l’Indonésie et de la Malaisie, ce qui explique le mélange d’éléments africains et asiatiques dans la population et la culture malgaches (les pirogues à balanciers et la culture du riz ont été importées d’Asie par exemple).

L’île a vraisemblablement été foulée pour la première fois par des Européens en 1500. Escale de choix sur la route des épices, elle commença à être convoitée dès le XVIIème siècle.
Le 6 août 1896, Madagascar devient officiellement une colonie française.
Elle accède à l’indépendance le 26 juin 1960.

Politique

En 2002, les Malgaches ont obligé Didier Ratsiraka (qui était au pouvoir depuis 27 ans et fut l’auteur de la malgachisation) à céder la place à Marc Ravalomanana, chef d’entreprise, libéral et novateur.
L’équipe du nouveau président a donné au pays de nouvelles raisons d’espérer (amélioration du réseau routier, instauration de liens économiques internationaux, introduction d’une nouvelle monnaie, création d’un service anti-corruption).
Ravalomanana a été réélu en 2007. Cependant, la corruption a perduré, les infrastructures sont restées défaillantes et l’inflation ne s’est pas arrêtée.

En février 2009, le maire de Tananarive (Andry Rajoelina, surnommé le TGV) obtient, par un coup d’état, le départ du président (qui s’est alors exilé en Afrique du Sud) et se proclame président de transition.

En août 2009, les représentants des quatre mouvances (Rajoelina, Ravalomanana, et deux anciens présidents, Ratsiraka et Zafy) réunis à Maputo ont décidé de mettre en place un gouvernement de transition devant organiser des élections d’ici à fin 2010.

JPEG - 21 ko
Les quatre présidents-chefs de clans


Cet accord, dit de Maputo, n’est pas respecté et Madagascar est actuellement dans une impasse politique. Tandis que l’économie s’enlise, notamment sous l’effet de la suspension de l’aide internationale, Antananarivo est de nouveau le théâtre de manifestations que le pouvoir réprime.

La société malgache aujourd’hui

Au quotidien, la principale difficulté des Malgaches est liée à l’inflation (10 à 12% environ) qui entraine une baisse continue du pouvoir d’achat. Elle a touché les carburants mais aussi tous les produits de première nécessité, notamment le riz. Depuis 1984, le pays exporte son riz blanc de bonne qualité pour importer du riz de moindre qualité d’Asie ou du Pakistan.

Malgré ses cultures d’exportation (vanille, clou de girofle, litchi, crevette, langouste…) et ses richesses minières (pierres précieuses, graphite, nickel, chrome…), l’économie repose pour une très large part sur l’aide internationale et l’endettement de île est l’un des plus élevés d’Afrique.
Près de 72% de la population malgache vit en deçà du seuil de pauvreté et l’espérance de vie est de 55-59 ans.

Cette réalité n’empêche pas les Malgaches de garder leur sourire et leur bonne humeur. C’est une sacrée leçon pour les insatisfaits chroniques de bien des pays développés !


Ecrire un commentaire sur l'article

modération a priori

Votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site, mais il sera bien pris en compte.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Quand votre message est prt, cliquez sur "Prvisualiser".
    Puis, si le message vous convient, cliquez sur "Message dfinitif, envoyer au site".