Accueil > Brouillons de culture > Libre expression > Nuit de Chine, nuit c

Sommaire

Nuit de Chine, nuit c Nuit de Chine, nuit c

samedi 20 juin 2015 par Jean-Franois

Il y a 3 messages en réponse à cet article.

La douleur est comme un vent en rafales : elle s’impose et envahit progressivement tout l’espace. Et puis elle reflue, un instant, avant de revenir.

Oserai-je l’avouer ? Je n’aime pas sortir au-del


Messages

  • Oui, nuit de Chine, nuit cline...je te souhaite....
    Tu le mrites aprs avoir affront dans la douleur (de toutes tes forces..)... "ces forces " 6, 7 et plus...sans compter les immenses risques pris sur les pistes verglaces... en vritable hros....
    A prsent, les rafales de vent se sont envoles, l’herbe verte a eu raison de la neige, toute agression a disparu, te voil apais, soulag...
    Oui, nuit de Chine, nuit cline... Je te souhaite...
    Sabine

    • Je te connaissais dj beaucoup de qualits : d’ordre intellectuel, d’ordre moral, d’ordre psychologique etc...mais je n’avais pas encore dcel tes qualits de pote, ni cette aptitude faire de l’humour en toutes circonstances.
      L’analyse que tu fais de la douleur laisserait penser que tu as accouch, cette diffrence prs que tu ne nous a pas prsent le bb !
      Maintenant , c’est du pass . Profitons pleinement du prsent et viens rapidement cueillir les roses...de Bouchemaine.

    • Répondre à ce message (2513)



    Répondre au message 2511 du 21 juin 2015, 18:26, par sabine bordet


  • Le titre n’annonait pas un tel contenu...l’humour est une sorte de politesse... On ne se doutait pas que tu avais autant souffert,
    "Sois sage ma douleur et tiens-toi plus tranquille.
    Tu rclamais le soir ; il descend ; le voici..."
    Heureusement, la piste du Chazelet est venue ton secours ! c’est bien le Chazelet ? ce tire-fesse qui arrachait, et ce " mur de la mort" ? En te lisant j’ai vu la piste en dtail et ton style inimitable avec ce petit coup de cheville pour virer, l’air de rien...! On en fera d’autres (pistes) et d’autres sorties en mer ! mais piti pas par force 6, j’ai l’estomac qui se contracte rien que d’y penser !
    Bises de la moussaillonne,
    Mimi



    Répondre au message 2512 du 21 juin 2015, 22:50, par mimi


Ecrire un commentaire sur l'article

modération a priori

Votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site, mais il sera bien pris en compte.

Qui êtes-vous ?
Votre message

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Quand votre message est prêt, cliquez sur "Prévisualiser".
    Puis, si le message vous convient, cliquez sur "Message définitif, envoyer au site".