Menu

Accueil > Navigation > La Grèce > Plein d’usages et raison > Enigme maritime

Enigme maritime

samedi 28 mai 2011

par (Jean-François)

Il y a 14 messages de forum.

Dans l’article "De Syros à Missolonghi", on avait fait état d’un problème d’orin en arrivant à Poros, ce qui nous avait obligés à remouiller (c’est à dire jeter l’ancre) une deuxième fois.

Avec l’aide d’internet, de Wikipedia ou d’un bon dictionnaire maritime, qui saura dire ce qu’est un orin, et à quoi sert d’oringuer ?

Question subsidiaire : pourquoi Ulysse et ses vaillants compagnons, sur leur nef rapide, n’avaient-ils jamais besoin d’oringuer ?
Deux réponses très différentes sont envisageables pour cette question subsidiaire.

A vos claviers !
Et bon courage de la part de tout l’équipage.

Vos commentaires

  • Le 28 mai 2011 à 17:30, par Pierre En réponse à : Enigme maritime

    Facile ! L’orin, comme tout le monde sait, c’est le cable qui relie l’ancre a une bouee, pas la peine de consulter Wikiepedia pour ca.
    Oringuer, c’est soulever l’ancre au moyen de l’orin (mais pourquoi faire ? L’ancre n’est-elle pas fixe, permettant au bateau de s’amarrer a la bouee via l’orin ?)
    Ulysee et ses complices n’oringuaient jamais, car la bouee n’avait pas encore ete inventee. J’ai gagne ?
    Pierre

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2011 à 18:31, par Jean-François En réponse à : Enigme maritime

      Mon cher fils,
      Réponse intéressante et rapide, mais je crains que tu ne confondes avec un coffre (poids ou ancres fixes) auquel on s’amarre sans avoir besoin de mouiller l’ancre du bateau.
      L’orin sert à relever l’ancre du bateau (voir les réponses de Philippe et de Patrick)
      Pas gagné !

      Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2011 à 17:51, par Patrick En réponse à : Enigme maritime

    Coucou,
    L’orin est le filin servant à tirer sur l’ancre par sa tête, lorsque celle-ci est prise sous un rocher ou une chaine, aucune manœuvre ne permettant de la récupérer. D’où l’action "d’oringuer".
    Quant à Ulysse et ses compagnons : Leurs bateaux mouillaient avec les pierres ou des sacs lestés attachés par des cordages. Le système d’ancre n’existait pas pour eux.
    Bisous
    A bientôt
    Patrick

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2011 à 18:39, par Jean-François En réponse à : Enigme maritime

      Bravo Patrick, et contents de te lire !
      Tu as bien trouvé le rôle de l’orin, ainsi qu’une des raisons pour lesquelles Ulysse n’oringuait pas (ils utilisaient aussi des ancres sous forme d’un gros bloc de pierre percé d’un trou par lequel passait le cordage).
      Le jury te décerne le prix !
      La deuxième raison : la plupart du temps les compagnons d’Ulysse tiraient leur nef sur la plage : pas besoin de mouiller !

      Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2011 à 19:53 En réponse à : Enigme maritime

    Kalimera
    Tentatives de réponses.........
    Ils avaient des plongeurs qui allaient soulever l’ancre
    l’ancre n’avait pas d’orin ???....

    Bisous
    Gene

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2011 à 19:55, par Philippe En réponse à : Enigme maritime

    J’ai trouvé ceci dans "paita.chez-alice.fr/Orin.pdf" : "Certaines ancres possèdent à cet effet un trou (l’orin) pour oringuer (ou méthode de la cigale).
    Pour oringuer en toute circonstance il faudrait idéalement maintenir un flotteur à la verticale de l’ancre, attachée par un filin à l’orin."
    J’avoue que j’ai compris grâce aux dessins très clairs.

    Pour le bateau d’Ulysse, voilà ma proposition :
    - Il n’y avait pas grand monde dans les endroits où le bateau d’Ulysse mouillait. Il ne risquait pas de coincer son ancre, sauf sous un rocher. Et ils devaient mouiller à très faible profondeur, au plus près du rivage.
    - Les premières ancres étaient "des paniers ou des pièces de bois chargées ou alourdies de pierre ou de métal", donc sans orin.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2011 à 18:44, par Jean-François En réponse à : Enigme maritime

      Bonne réponse ! Mais tu as été coiffé sur le poteau par Patrick (voir ci-dessus).
      Le jury, après délibération, a décidé de t’attribuer un premier accessit.
      Jean et l’équipage

      Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2011 à 19:58 En réponse à : Enigme maritime

    Hello
    Combien de temps prévoyez vous pour aller en Italie
    2 jours et une nuit ?
    bonne navigation
    bisous
    Gene

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2011 à 18:46, par Jean-François En réponse à : Enigme maritime

      Après 30 heures de nav dont tu trouveras la compte rendu dans le dernier article, nous sommes maintenant en Italie à Roccella Ionica.
      Bises de tout l’équipage

      Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2011 à 21:54 En réponse à : Enigme maritime

    et si vous enregistriez le bruit de la dérive "qui respire" en pleine navigation pour proposer le bruit à découvrir dans une nouvelle énigme ?

    Hier j’ai randonné jusqu’à la dent du chat avec Pascale, des passages en via ferrata avec une très belle vue est et ouest sur le lac du bourget et l’ain
    Ce jour pique nique à l’ombre au bord du lac Saint André
    hum Millebises
    Gene

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2011 à 23:06, par Elisa En réponse à : Enigme maritime

    kalispera les naufrgés de Patras
    sans dictionnaire maritime, sans wikipedia, j’ai trouvé dans le Robert en 17 volumes orin est un mot néerlandais qui veut dire boucle d’oreille.
    terme maritime : cordage reliant une ancre à la bouée qui permet d’en repérer l’emplacement.
    oringuer soulever à l’aide d’un orin.
    Quant à Ulysse, j’ai plus de 2 réponses. 1) il était rusé il faisait autrement.
    2) ça n’avait pas encore été inventé. 3) comme il échouait toujours à cause des tempêtes, il n’en avait pas besoin. il ne s’arrêtait pas dans les ports. les bateaux à rames n’en ont pas besoin. Le principal est que vous ne soyez pas tombés de Charybe en Scylla dans votre odyssée.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2011 à 18:53, par Jean-François En réponse à : Enigme maritime

      Salut Elisa
      Le Robert en 17 volumes t’a un peu enduite d’erreurs  : l’orin et sa bouée ne servent pas vraiment à repérer la position de l’ancre, mais à tirer sur l’ancre si celle-ci est coincée.
      Ceci dit, tes réponses concernant Ulysse sont toutes plus justes et rigolotes les unes que les autres !
      Bises de tout l’équipage

      Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2011 à 08:40, par stephanie En réponse à : Enigme maritime

    l’orin est une petite bouée frappée au moyen d’un bout à un orifice sur le diamant de l’ancre. Si l’ancre se coince, l’orin permet de tirer sur celle-ci par son sommet lorsqu’elle se prend sous une roche ou sous une autre chaine. La bouée indique aussi aux autres bateaux la position de l’ancre est peut leur éviter de mouiller leur propre ancre par dessus.

    Ulysse n’en avait pas besoin parce qu’en ce temps là, il ne risquait pas de prendre son ancre dans la chaine du voisin et il y a avait suffisamment de place pour que les dits voisins ne viennent se coller à son bateau et ne mouillent leur ancre par dessus la leur.
    En plus, il y avait des sirènes pour venir l’aider au cas où son ancre venait se coincer quelque part...

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2011 à 19:14, par Jean-François En réponse à : Enigme maritime

      Salut Steph,
      Réponse très précise et exacte pour ce qui concerne la définition et le rôle de l’orin.
      Quant aux raisons pour lesquelles Ulysse n’avait pas besoin d’oringuer, le jury a décidé de te décerner le prix spécial de poésie, pour le rôle indubitable des sirènes.
      Bises de tout l’équipage.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Pour faire un commentaire sur l'article, écrivez-le dans la cadre ci-dessous. Pour répondre à un message, voyez ci-dessus et cliquez sur "Répondre à ce message". Attention, votre message ou votre commentaire n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.