Navigation rapide

Accueil > Espace perso > Les Hières > Les Hières 2007-2008 > WE du 1er mai 2007

WE du 1er mai 2007

jeudi 3 mai 2007

par (Jean-François)

Il y a 0 message de forum.

Delphine et Fred aux Hières

Vendredi 27 avril

Arrivée aux Hières, où nous retrouvons Delph et Fred, venus passer quelques jours à la montagne et qui ont semblé apprécier les ballades (pour plus de détails, les intéressés n’ont qu’à écrire leurs impressions en faisant "répondre à cet article" tout en bas de cette page).

Samedi 28 avril

Journée jardinage ; à quatre les choses avancent sensiblement plus vite qu’à deux.

En pleine action

- Bêchage du terrain, prestement enlevé par Fred et JF.
- Arrachage des mauvaises herbes par les femmes (il paraît que Jacqueline aurait aussi participé au bêchage, voire plus que JF ???).
- Mise en place des futures plantations (surtout par Delph, qui a fait ça avec une grande méticulosité) :

  • Patates
  • Carottes
  • Navets
  • Petits pois (en poquets et en lignes [1])
  • Haricots verts (une ligne quand même, et le reste en poquets !)
  • Salades
    Le tout à la presque pleine lune, dans des conditions que même Michel Juge juge idéales !

L’après-midi s’est terminée par une séance de remplissage des bidons, et d’arrosage préventif compte tenu du réchauffement planétaire qui atteint même nos montagnes reculées.

Dimanche 29 avril

Après un dernier petit déjeuner à quatre sur la terrasse, on dit au revoir à Delph et Fred, qui partent dans leur belle C3 bleue électrique.

Les Hières
Le village vu d’en face


L’après-midi, on se lance dans une petite ballade rarement faite : Valfroide (non, la nouveauté n’est pas là) et descente par Puy Golèfre (qui nous offre ce point de vue inédit sur les Hières), remontée par la route où on cède aux charmes de l’ex-factrice qui nous ramène en stop.

Lundi 30 avril

Temps gris qui n’invite pas à la ballade :
- JF bricole (pose de la plinthe sous la baie vitrée).
- Jacqueline corrige (des copies).

Mardi 1er mai

Retour sur Lyon en début d’après-midi (après bien sûr l’arrêt traditionnel à la Crepizza de Bourg d’Oisans).


[1Delph ayant marqué une nette préférence pour cette technique, au demeurant plus esthétique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Pour faire un commentaire sur l'article, écrivez-le dans la cadre ci-dessous. Pour répondre à un message, voyez ci-dessus et cliquez sur "Répondre à ce message". Attention, votre message ou votre commentaire n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.