Accueil > ... > Forum 2506

Les siècles de la Renaissance

18 mars 2015, 18:03, par Elisabeth Slamani (message 2506)

Il me semble important de décrypter ce que tu as suggéré derrière les lignes, dans ta conclusion, à la rubrique "identité religieuse".
Ce qui n’apparait pas, c’est le rôle de l’Eglise, c’est à dire le rôle du Pape et du haut clergé.
Pourquoi la chrétienté, qui a quand même été un facteur fédérateur pendant tout le Moyen-Âge, devient une cause de division à la Renaissance ?
L’imprimerie de Gutenberg, la révolution copernicienne, la confirmation que la terre est ronde, ont changé les mentalités. A la Renaissance, Dieu n’est plus au centre des préoccupations ; c’est l’Homme, entre le divin et le monde qui l’entoure.
L’invention de Gutenberg a permis le développement du livre et par conséquent l’accès direct à la Bible, ce qui a permis de constater l’obscurantisme de l’Eglise et ses mensonges, sa position politique plus que son rôle spirituel. De là sont nées diverses tendances au sein même de la chrétienté : les papistes, les Luthériens, les Calvinistes, les Anglicans, les Orthodoxes.
L’Eglise catholique domine encore mais n’est plus unanime et elle doit toujours composer avec le Saint Empire

Répondre à ce message

modération a priori

Votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site, mais il sera bien pris en compte.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Quand votre message est prêt, cliquez sur "Prévisualiser".
    Puis, si le message vous convient, cliquez sur "Message définitif, envoyer au site".