Accueil > ... > Forum 2411

La Préhistoire

8 décembre 2014, 12:50, par Jean-François (message 2411)

Salut Dominique,
Et merci pour ce commentaire, qui me permet d’ailleurs de préciser mon propos.
Il est clair que l’insécurité et la violence ne sont pas nées avec l’accumulation de richesses au néolithique. Il suffit de constater le nombre et la diversité de haches, massues, flèches, sagaies durcies au feu, datant du paléolithique, pour s’en persuader. Violence due à la jalousie et à la nature imparfaite de l’homme, dis-tu ? Je pense plutôt à une violence de survie : dérober le feu, défendre ou conquérir de nouveaux terrains de chasse, enlever les compagnes du clan voisin (ou des compagnons ? Je n’ai pas exploré l’hypothèse de sociétés matriarcales pendant cette période)... Des indices de morts violentes apparaissent d’ailleurs pendant le mésolithique (fin du paléolithique) et certains sites montrent des corps portant des traces de coups.

Il n’en reste pas moins que, à partir du néolithique seulement, on trouve des vestiges archéologiques attestant de deux faits :
- Il existe des sépultures très différentes, certaines richement ornées, la plupart ne l’étant pas. On peut dès lors penser (mais c’est évidemment une hypothèse) que des individus étaient plus "riches" que d’autres et disposaient d’un statut amenant leur entourage à marquer cette différence. La révolution agricole ayant permis de créer des surplus, il est assez probable que certains avaient su, plus que d’autres, accaparer une partie de ces surplus. Ne voir là aucune idéologie mais un simple raisonnement économique.
- Il existe à cette période des moyens de défense (enceintes, retranchements, fortifications...) signes d’une insécurité qui n’existait pas avant, supposant donc des agresseurs ayant des motivations nouvelles. On peut penser que ces agresseurs étaient attirés, soit par les stocks eux-mêmes (céréales, viandes fumées...) soit par des valeurs servant aux échanges (ambre, bronzes, ...).

Au final il semble assez naturel de penser que les richesses nouvelles ont entraîné une insécurité nouvelle, venant s’ajouter aux précédentes.

A plus et toujours disposé aux contestations et controverses...
JF

Répondre à ce message

modération a priori

Votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un administrateur du site, mais il sera bien pris en compte.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Quand votre message est prêt, cliquez sur "Prévisualiser".
    Puis, si le message vous convient, cliquez sur "Message définitif, envoyer au site".