Bernadette David


Accueil > Ecrire > Instants de vie > Mode d’emploi pour planter rapidement son ordinateur

Mode d’emploi pour planter rapidement son ordinateur

publié par Bernadette, le dimanche 16 août 2009


Cette fois vous êtes prêt à passer à l’acte : acheter un ordinateur.
Sans doute pourrez-vous l’apprivoiser. N’écoutez pas tous les avis qui divergent : achetez vous donc celui dont la forme et la couleur vous plaisent le plus.
Si on vous demande : « c’est pour un usage professionnel ou familial ? » Soyez évasif. Vous avez en la matière tout l’avenir devant vous.
Si le vendeur est un fanatique du PC, c’est qu’il n’avait pas les moyens de s’acheter un Mac ; s’il vous conseille le Mac : vous allez faire partie d’une minorité, certes, mais ce n’est pas pour vous déplaire !!
Si on vous propose d’emblée de nouveaux logiciels, ne braquez pas le vendeur par un refus sec : vous ne savez pas bien ce qu’est un logiciel, mais vous apprendrez vite. Faites semblant.
A la question : voulez-vous le « PackOfficeMicrosoftpourMac » ? Acceptez immédiatement car vous ne savez toujours pas ce que c’est, mais vous pressentez que c’est important, et que sans lui vous passerez sans doute pour une imbécile. Masquez bien votre angoisse par une profonde inspiration.

Acceptez sans hésiter toute proposition d’installation à domicile et d’assistance téléphonique illimitée ; demandez si c’est bien 24h sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an : on ne sait jamais.
Si vous pensez que trois ans d’assistance illimitée 24 h sur 24 est un peu court, faites le savoir, mais vous avez des chances pour que l’on vous suggère dès maintenant de prévoir l’achat d’une nouvelle « machine » dans trois ans. Si c’est le cas refusez.
Évitez de dire que c’est un achat pour toute votre vie : vous allez passer pour une extra-terrestre ringarde.

Dès que l’ordinateur est livré, mais avant qu’il ne soit déballé, branché, et même installé dans la chambre du fond, vérifiez s’il correspond bien à la couleur des rideaux, c’est fondamental pour vous, mais évitez de rappeler ce détail devant votre famille : ils vont vous regarder de manière affligée et cela va vous agacer.
Allumez la machine une première fois et manifestez votre joie bruyamment surtout si vous êtes seule dans votre appartement. Au début c’est un cri très naturel.

Dès que vous avez le courage, ouvrez le mode d’emploi que vous êtes autorisé à fermer immédiatement.
Découvrez vous-même les mouvements de la flèche reliée à la souris : respirez profondément si elle a déjà disparu.
Dès que la flèche refuse de bouger, quand vous déplacez la dite souris, ne vous imaginez pas que l’on vous a « refilé » du matériel d’occasion ou bien un ordinateur d’exposition.
Avant de la rapporter en magasin avec l’humeur requise, tentez d’éteindre la machine : elle s’obstine dans le refus ? Alors, courageusement trouvez le numéro de téléphone qui va vous sauver du désastre probable et du jet rapide de l’appareil sur le trottoir.

C’est juste, vous êtes entrain de vérifier que cette assistance fonctionne bien 24h sur 24, sept jours sur sept et trois cent soixante cinq jours par an !
Faites ce qu’on vous dit : le 1 puis le 3, puis l’étoile, puis le 1. « Jérôme à votre service » ! Remettez vous vite de votre surprise et ne vous offusquez pas s’il vous dit « Bonjour Madame Jamin, que puis je pour vous ? » S’il semble vous connaître, ne relevez pas : ne lui donnez surtout pas l’impression que vous vous sentez suspectée, et évitez de vous offusquer. Il a simplement décodé votre numéro et cela fait apparaître votre nom.
Soyez flattée, et sympa : on ne sait jamais s’il était célibataire… Vous pensez que c’est le vendeur du magasin qui vous a reconnue ? N’en croyez rien.

Maintenant, vous pouvez « cliquer » sur l’icône du « Packoffice microsoftpourmac » et constater que le miracle se produit devant vous. Si on vous propose d’emblée de télécharger une nouvelle version, ne pensez pas encore que l’on vous a « refilé » du matériel d’occasion, mais surtout refusez : attendez un peu, vous verrez bien.
Mais « il » insiste ? Alors cédez ! Soyez positive et faites dire « oui » par votre souris. « Vous en avez pour 10 minutes de téléchargement » ? Aie, vous n’avez pas le temps ? N’essayez plus de dire non car hélas il est trop tard et vous êtes plantée. « Plantée ? »… Et oui…C’est le terme. Alors, appuyez sur le 1, puis le 3 et le 1 : ce n’est pas Jérome mais faites quand même ce que l’on vous dit.
Si ça remarche, éteignez, cela suffit pour aujourd’hui : ceci étant, prenez l’air dégagé pour y arriver, et ne croyez pas que vous avez devant vous un interrupteur ordinaire. Eteindre se mérite.

Une autre fois, si vous avez envie de tester la « poubelle » : faites glisser par exemple l’icône du haut vers la fameuse corbeille. Si Immédiatement apparaît la question « voulez-vous effacer les 3852 éléments de votre disque dur » : réagissez, mais hélas il est trop tard. 1, 3, 1, étoile …Suivez les instructions : une heure pour réinstaller le bureau ? Soyez bonne joueuse et acceptez.
Dites vous qu’il y a pire, et que vous avez bien cherché, donc trouvé, les difficultés, en pénétrant dans ce monde étrange aux exigences très particulières.

B D

14 avril 2008

Répondre à cet article

2 Messages de forum


Bernadette David | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.